Ce 11 Juin, Francis Plisson finalisait son travail avec les élèves de troisième du collège La Providence de Tours. La matinée fut ponctuée de quatre représentations dans la cour de l’établissement. Ces jeunes ont alors apporté un regard nouveau sur cet espace commun, jouant avec le mobilier et les éléments de l’école (bancs, pavés, arbre). Collégiens et professeurs ont ainsi assisté à ce projet, alliant danse et poésie. Francis Plisson et le professeur de français Lydie Hilaire ont réuni la classe autour de cette découverte de l’expression du corps.